Vous êtes ici

« Peut-être la meilleure visite presse que j’ai eue cette année »
Anthony Peregrine, journaliste pour le Sunday Times

L'accueil que l'on réserve aux journalistes fait augmenter le capital séduction de la région.
La preuve avec ce journalise anglais acueilli en octobre 2018 par le CRT et ses partenaires des Pyrénées-Orientales
sur la côte vermeille.

Le Sunday Times est le journal national de qualité le plus vendu au Royaume-Uni : 720 000 exemplaires pour plus d’1,7 million de lecteurs (CVP de 100 000 € /page).
Du 17 au 20 octobre, le CRT Occitanie et l’ADT des Pyrénées-Orientales ont organisé l’accueil de l’un de ses journalistes free-lance, Anthony Peregrine, sur le thème : la côte vermeille en tant que soleil d’hiver pour les Britanniques, qui arriveront depuis Londres pour un court séjour entre janvier et mars.

« C’était tout simplement superbe - peut-être la meilleure visite presse que j’ai eue cette année - . Partout, il y avait des gens passionnants qui parlaient bien, généreusement et avec une maîtrise totale de leur sujet. Peu importe si ce sujet était les anchois, le fauvisme, le vin doux naturel, l’art, la sculpture (Maillol), le dynamite et la nature et les barques (le site de Paulilles – où on trouve tous les trois - restent exceptionnel), les oeuvres de Rigaud, l’histoire de Port Vendres – et ses liens avec Mackintosh et Churchill, le passé de Perpignan ou la grandeur du Palais des Rois de Majorque.

Partout, j’étais reçu avec énormément de gentillesse – qui faisait oublier une météo un brin douteuse (au début, du moins) - et qui recentrait la concentration sur la beauté, l’intérêt, le passé passionnant et les gens de cette région.

Les 2 hôtels étaient top : les nouvelles chambres et suites des Elmes à Banyuls sont de toute première classe – la table aussi – et La Loge à Perpignan a un charme fou et des jeunes propriétaires arrivés du Nord qui sont aussi charmants qu’est leur hôtel.

Mais une mention spéciale pour le restaurant St-Jean et pour Laurent (également un Nordiste), son jeune vigneron-propriétaire. On y mange vraiment très très bien – et ce Laurent est un mec exceptionnel. Il a travaillé dans des ministères à Paris, mais aussi dans les cabinets de maires et il a changé de direction à 180°, ayant acheté d’abord un vignoble, puis ce restaurant. Après le repas, il m’a consacré 2 heures de dégustation et de conversation – une soirée tout à fait hors normes, en fait.
Et voilà. Là-haut, j’ai dit “peut-être la meilleure visite”. Maintenant que j’y ai bien réfléchi, j’enlève le “peut-être”.
»

Découvrez tous les Avis des Pros en page d'accueil du site : pro.tourisme-occitanie.com