Vous êtes ici

Chiffres clés du secteur thermal en Occitanie

L'Occitanie est la 1ère région thermale devant Nouvelle Aquitaine et Auvergne Rhône-Alpes, avec 31% de part de marché.
Découvrez les enjeux stratégiques et les principaux indicateurs du secteur thermal dans la région.

Les enjeux stratégiques de la destination Occitanie

La performance thérapeutique

- Affirmer l’Occitanie en tant que destination thermale et de bien-être leader,

- Diversifier les clientèles et les offres (de la cure conventionnée aux prestations bien-être non-médicalisées),

- Valoriser l’excellence des soins et les innovations médicales et techniques.

Les forces du secteur thermal en Occitanie

Diversité des infrastructures

  • 1ère région thermale française idéalement positionnée pour répondre aux différentes pathologies d’aujourd’hui,
     
  • 1ère station thermale française : Balaruc-les-Bains + de 50 000 curistes/an,
     
  • 31 centres balnéo en eau thermale,
     
  • Diversité et qualité des infrastructures thermales et thermoludiques,
     
  • Bassins de clientèle locale,
     
  • Diversité des cadres de séjours : montagne, campagne, littoral, grandes et petites stations – 14 stations sont situées à mois de 30mn d’une station de ski, 11 à moins de 30 mn d’un Grand Site Occitanie Sud de France.
Le saviez-vous ?
  • Près de 187 000 cures thérapeutiques sont réalisées sur une année, dont la moitié dans le massif pyrénéen. Ces cures génèrent environ 100 millions d’euros HT de chiffre d’affaires.
     
  • Plus de 305 500 séjours (curistes, accompagnants et séjours Forme et Bien-Être) sont réalisés dans les 30 stations thermales de la région, générant près de 6 millions de nuitées sur le territoire régional.
     
  • Plus d'1 million d’entrées journées sont réalisées dans les centres thermoludiques et espaces dédiés dans les établissements thermaux(1).

Nouvelles tendances, nouveaux enjeux

Le naturel et la qualité

A l’avenir, l’offre devra être plus innovante et plus hybride. La demande sera plus exigeante en matière de qualité et de personnalisation de l’offre.
De nouvelles cibles apparaissent notamment grâce au rajeunissement et à la masculinisation du marché.
Séduire la clientèle étrangère constitue un enjeu stratégique de développement du secteur.

Les modes de vie présentent également de réelles opportunités pour l’avenir : cures détox, de rupture avec le quotidien stressé et hyperconnecté des consommateurs.
Désormais, les consommateurs se tournent davantage vers les traitements traditionnels et naturels. Cette tendance, conjuguée au savoir-faire historique européen, constitue une base solide pour développer ce secteur en Europe.

Profils de clientèles

  • Curiste : cible nationale,
     
  • Séniors (curatif) : 50-70 ans femmes ++,
     
  • Actifs (préventif) : 35-55 ans urbains,
     
  • Clientèle bien-être : proximité pour des courts-séjours,
     
  • Cible nationale/internationale pour qui le bien-être est une prestation de complément d’un séjour touristique,
     
  • Clientèle thalasso : 55/65 ans – Actifs / CSP+.

(1) Sources : Cneth, Réseau des Observatoires du Tourisme d’Occitanie 2017-2018