Vous êtes ici

SUIVI DE L'ACTIVITÉ TOURISTIQUE RÉGIONALE

BILAN DE SAISON 2019 EN OCCITANIE

De mai à septembre, les hauts et les bas de la saison vus par les professionnels(1)

Au niveau national, les aléas climatiques semblent avoir influé sur l’attractivité des régions avec un héliotropisme inversé : les vacanciers auraient fui les trop fortes chaleurs annoncées au sud de la France pour privilégier des régions habituellement moins ensoleillées et plus fraîches.

Dans une région comme l’Occitanie, dont la taille et la diversité des espaces est à l’image d’un pays, il est intéressant d’observer comment se structure l’activité touristique en fonction de ces éléments de contexte.

Les grandes tendances de consommation sur la saison 2019

  • Sensibilité toujours plus marquée de l’activité touristique aux conditions météo, qui se manifeste par des réservations et/ou des annulations de dernière minute, rendues possible par un accès à l’offre de plus en plus dynamique (via les OTA, Booking, Airbnb notamment),

  • Episodes caniculaires plus intenses et plus longs qui impactent visiblement l’activité touristique mais peuvent avoir des effets contrastés qu’il conviendrait d’analyser plus précisément,

  • Clientèle de plus en plus exigeante dans un contexte de baisse de pouvoir d’achat,

  • Baisse de la fréquentation des juilletistes au profit des mois de septembre et octobre,

  • Le mouvement social des Gilets Jaunes très médiatisé pourrait avoir dissuadé certaines clientèles, en particulier étrangères.

Les évolutions du panier moyen vues par les professionnels

Le panier moyen reste relativement stable, voire inférieur cette année, de manière homogène selon les espaces et les activités.

Les plus fortes proportions de professionnels ayant ressenti une augmentation du panier moyen sont observées dans les activités liées au tourisme sportif et de loisirs, au tourisme culturel, à l’œnotourisme, à la restauration, aux commerces et services de proximité.

Commission Enfance - Jeunesse 05/02/2019

Dans l'hôtellerie

Les évolutions de nuitées mesurées dans le cadre de l’enquête Insee confirment l’expression des professionnels.

Au final, l’Insee dénombre environ 11,5 millions de nuitées dans l’hôtellerie entre janvier et août, chiffre stable par rapport à 2018, ce qui représente un peu moins de 8% des nuitées totales (marchand et non marchand).

Pour mémoire, la région Occitanie est la 4ème région au niveau national pour les nuitées hôtelières.

Camping dans le Lot
Camping dans le Lot

Dans l'hôtellerie de plein air

Si au niveau national la profession exprime une tendance à la baisse, sensible notamment dans le sud de la France, les premiers résultats Insee (provisoires) semblent indiquer une stabilité sur la saison en Occitanie.  En effet, les mauvais résultats enregistrés en mai et juillet sont compensés par un excellent mois de juin (entre 25 et 30% d’augmentation).

Rappelons que l’Occitanie est la 1ère région française en termes de nuitées dans l’hôtellerie de plein-air.

On notera néanmoins une baisse de la durée de séjour.

C’est le littoral qui représente sans surprise l’essentiel de la fréquentation (62% des nuitées et 54% des arrivées).

@Eggsmiley travels à Albi

Intentions de départ des Français : l'Occitanie en 2ème position(2)

Cette année encore, la région Occitanie fait partie des destinations privilégiées des français pour la période estivale, aussi bien en termes d’intention que de départs effectifs.

Ainsi l’Occitanie arrive en deuxième position des régions françaises pour les séjours réalisés en France entre le printemps et l’été 2019 (16%), juste derrière la Bretagne (18%), devant PACA (15%), Nouvelle Aquitaine (14%) et Auvergne–Rhône - Alpes (14%).

Cette tendance qui positionne, année après année, l’Occitanie sur le podium des destinations privilégiées des Français pendant la période estivale est cependant moins affirmée sur l’avant saison (week-end et vacances de printemps), notamment de la part des clientèles d’île de France qui choisissent des destinations plus proches pour des séjours plus courts.

 

(1) Le dispositif régional de conjoncture est copiloté par l’Observatoire de la Région Occitanie et le Comité Régional du Tourisme Occitanie, en partenariat avec les Agences Départementales du Tourisme, Comités Départementaux du Tourisme et relais infra-territoriaux.
Chaque mois de la saison estivale, l’enquête de conjoncture est administrée à environ 13 000 prestataires dans les 13 départements d’Occitanie. Elle  permet de dresser les tendances du secteur touristique sur l’ensemble du territoire d’Occitanie.

(2) Enquête sur les départs des français en vacances, réalisée en partenariat avec le CRT Bretagne auprès d’un échantillon représentatif de la population française.

Informations complémentaires