Vous êtes ici

SUIVI DE L'ACTIVITÉ TOURISTIQUE RÉGIONALE

Conjoncture touristique - mai 2019

Un mois de mai en demi-teinte pour la destination Occitanie Sud de France

Malgré les mauvaises conditions météorologiques et moins de jours fériés au mois de mai, près de la moitié des professionnels du tourisme déclarent une activité comparable ou en hausse par rapport à l’année dernière.

Conjoncture - Mai 2019

Une météo et un calendrier défavorables

Parmi les 2 900 professionnels du tourisme interrogés les 3 et 4 juin derniers, par le Comité Régional du Tourisme Occitanie et ses partenaires[1], 47% d’entre eux relèvent une hausse ou une stabilité de leur activité en mai 2019 par rapport à l’année dernière.

« La légère baisse d’activité s’explique, en partie, par la météo exécrable du début de mois mais également par le positionnement des jours fériés en milieu de semaine peu encourageants pour des départs en longs week-ends. Les ponts de l'Ascension et de Pentecôte, décalés en juin par rapport à 2018, ont, eux-aussi induit une baisse mécanique de l’activité globale pour ce mois-ci », explique Virginie Rozière, Présidente du Comité Régional du Tourisme Occitanie.

Conjoncture Mai 2019

Le ressenti de la saison par secteur d'activités

Ce ralentissement d’activité a été globalement observé par l’ensemble des activités outdoor, en particulier les restaurants de plages (78%).

En revanche, les professionnels des métropoles de Toulouse et Montpellier sont plutôt satisfaits de ce mois de mai.
L’offre culturelle ainsi que les activités indoor proposées dans les villes sont généralement peu impactées par les conditions météorologiques.

Les professionnels du littoral ont également noté un bon week-end de l’Ascension (à cheval sur les deux mois).

Une clientèle française au rendez-vous

Sur l’ensemble du territoire régional, la clientèle française semble avoir été au rendez-vous. Sa présence a été jugée supérieure ou équivalente par 58% des répondants à l’inverse de la fréquentation étrangère estimée en légère baisse par rapport à mai 2018 ; une baisse attribuée pour certains professionnels au mouvement des gilets jaunes.

Ce mois-ci, l’évolution du chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier est jugée stable ou en hausse par 51% des professionnels interrogés.

Montpellier
Montpellier

Perspectives pour juin et focus sur les vacances de Printemps

Les professionnels restent optimistes pour le mois de juin : 70% des partenaires et prestataires estiment que la fréquentation sera moyenne ou bonne ; ces tendances se renforçant dans les métropoles et sur le littoral.

Si le mois de mai n’a pas été totalement à la hauteur des attentes des professionnels du tourisme, après les fréquentations hors normes des mois de février et mars qui ont bénéficié d’une météo exceptionnelle, 58% des prestataires ont cependant jugé leur activité en stable ou en hausse à l’occasion des vacances de printemps (du 13 avril au 6 mai) malgré d’importantes disparités selon les secteurs d’activités.

[1] Le dispositif régional de conjoncture est copiloté par l’Observatoire de la Région Occitanie et le Comité Régional du Tourisme, en partenariat avec les Agences Départementales du Tourisme, Comités Départementaux du Tourisme et relais infra-territoriaux.
Chaque mois de la saison estivale, l’enquête de conjoncture est administrée à environ 15 000 prestataires dans les 13 départements d’Occitanie. Elle permet de dresser les tendances du secteur touristique sur l’ensemble du territoire d’Occitanie.

Informations complémentaires