Vous êtes ici

Suivi de l'activité touristique : synthèse à la date du 15 mai

15 mai
Le déconfinement est là mais les effets de la reprise ne seront pas visibles immédiatement. D’autant que des contraintes demeurent qui font encore peser des incertitudes sur la saison estivale. Les annonces gouvernementales du 14 mai ouvrent néanmoins des perspectives encourageantes pour les vacances d’été.

Des taux d'annulation importants, un redémarrage des réservations espéré

Les résultats de l’enquête du CRT auprès des professionnels font état d’une perte de chiffre d'affaire de plus de 90% en moyenne sur avril (enquête du CRT Occitanie auprès des professionnels sur 4710 réponses - en cours)

Les taux d’annulations/reports relevés sont bien évidemment très importants sur mai et juin. Ils impactent de plus en plus fortement les mois de juillet et août en dépassant les 30%.

Le déconfinement et les annonces du gouvernement devraient favoriser un redémarrage des réservations que nous mesurerons à travers le dispositif de conjoncture régional à partir de début juin..

La fréquentation hôtelière reste à un niveau très bas avec des taux d'occupation toujours inférieurs à 5%(2). Le nombre de structures ouvertes est stable, avec un nombre d'établissements ouverts plus fort du mardi au jeudi.  

La situation dans les hôtels et les campings

La fréquentation hôtelière reste à un niveau très bas avec des taux d'occupation toujours inférieurs à 5% (baromètre Olakala-MKG pour le CRT Occitanie). Le nombre de structures ouvertes est stable, avec un nombre d'établissements ouverts plus fort du mardi au jeudi.

Dans les campings, la tendance s’accentue en ce qui concerne le nombre des réservations enregistrées par semaine, comparé à la semaine équivalente de 2019 (baromètre Touristes & Associés – Ctouvert pour le CRT Occitanie), la baisse dépasse 94% début mai.
Ces baisses de réservations, qui portent sur tous les segments de l’offre et toutes les origines de clientèles, impactent chaque semaine un peu plus fortement la période estivale (-27% sur juillet, -24% sur août et -20% sur septembre).

Il est de fait encore difficile de se faire une idée des conditions d’accueil en camping cet été en Occitanie. Les espagnols (-66%) ou les italiens (-55%), sont les clientèles les plus concernées par ces baisses de réservation.

 

L'évolution des réservations

En étudiant l’évolution des réservations enregistrées pour les cinq prochains mois concernant l’offre Airbnb, on observe que malgré un ralentissement des annulations de séjours au cours de la dernière semaine, celles-ci correspondent néanmoins au total à plus de 45 millions d’euros de revenus perdus ou différés entre le 24 avril et le 11 mai (données Airdna pour le CRT Occitanie). 61% de cette somme porte sur les mois de juillet (15 millions d’euros) et août (12 millions d’euros).