Vous êtes ici

Un pack occitan de 3,6 millions d'euros pour relancer la fréquentation touristique

07 juin
Baptisé « programme Tremplin » et doté d’une enveloppe budgétaire de 3,6 millions d’euros, le plan d’actions de relance élaboré par le CRTL et ses partenaires pour 2021 s’annonce d’une ampleur inégalée jusqu’à présent. Destiné à booster la consommation touristique régionale en accompagnant les professionnels du secteur, il s’est construit sur la base d’une coopération collégiale et unique en France avec les différents organismes institutionnels du tourisme et fédérations professionnelles d’Occitanie et repose sur des actions concrètes et ciblées visant conjointement les grandes filières du tourisme et les différentes destinations infrarégionales. Il fait l’objet d’une communication militante basée sur la nouvelle signature du CRTL autour des « voyages qui font grandir ».

Téléchargez le communiqué de presse


Un enjeu collectif 

Original et singulier à plus d’un titre, ce programme Tremplin est basée sur une double entrée répondant à la fois aux attentes des filières touristiques et des grandes destinations identifiées à l’échelle de la région. Il se décline en actions marketing, d’une part, et en opérations de communication, d’autre part.  
 
Unique en son genre, il l’est aussi par son enjeu collectif et son financement croisé puisqu’il résulte d’une recherche de partenariats impliquant 12 agences départementales du tourisme d’Occitanie, les principaux Offices de Tourisme du littoral et des métropoles, ainsi que la toute nouvelle Agence des Pyrénées. Il est également abondé par Atout France (Agence Nationale de promotion touristique) dans le cadre d’un programme de campagnes paneuropéennes.  

Des cibles prioritaires plus locales  

En phase avec les enjeux de tourisme durable, le programme tremplin cible en particulier les clientèles de proximité, à commencer par les habitants d’Occitanie, sans pour autant négliger les clientèles européennes prioritaires (marchés anglais, espagnol, allemand, belge, néerlandais et italien) qui font toujours l’objet d’une attention particulière. L’enjeu pour l’Occitanie, c’est de capitaliser sur la très forte fréquentation nationale de 2020 (rappel +28% de français l’été 2020-record national) et de faire revenir les clientèles européennes qui avaient tant manqué en 2020 (-48%) pour réaliser un été 2021 record ! 

1- Une communication Occitanie nationale autour du thème des « voyages qui font grandir » 

Capitalisant sur son socle identitaire, l’Occitalité, le CRTL a choisi d’installer en 2021 un nouveau positionnement pour la destination Occitanie Sud de France autour de l’univers du voyage. Il confirme ainsi son ambition de développer un tourisme porteur de sens en offrant la promesse de voyages qui font grandir. 
 
Ainsi, le CRTL s’est engagé dans une campagne déclinée par univers (littoral, villes, campagne slow, campagne active, montagne) renvoyant vers des pages d’atterrissage dédiées sur le site voyage-occitanie.com. Elle est complétée par des dispositifs digitaux à l’attention des habitants d’Ile de France, d’Auvergne-Rhône-Alpes, de Nouvelle Aquitaine, des Hauts-de-France  et de PACA, dès le 7 juin.  

2- Des communications nationales en appui des marques de destination touristique infrarégionales

Parmi toutes les destinations infrarégionales d’Occitanie,  

  • les plus impactées par la crise : les villes avec un tourisme d’affaire quasiment à l’arrêt, Lourdes privée de ses pèlerins…,  
  • les Contrats de Destination existants ou en cours de création : marques internationales et thématiques 
  • les  4 univers de consommation : mer / montagne / urbain / campagne, 
  • les marques de territoires à forte notoriété (Aubrac, Gorges du Tarn…), 

font l’objet d’une attention particulière de la part du CRTL qui les placent au cœur de cette communication collaborative.
 

▶ Lire la suite depuis le comuniqué de presse