Vous êtes ici

Les clientèles étrangères

Fréquentation tous modes d'hébergements confondus

  • La clientèle qui fréquente l’Occitanie est internationale à environ 25%, tous hébergements confondus, marchands et non-marchands.
  • La région Occitanie se situe au 4ème rang national des régions les plus fréquentées par les touristes étrangers.

(source : Nuitées touristiques - Flux Vision Tourisme 2020)

Une plongée de la clientèle étrangère

Malgré un très bon début d’année 2020, la crise sanitaire a fait plonger la fréquentation de la clientèle étrangère (- 47,7%).

Cette situation pèse lourd économiquement puisque les dépenses moyennes des touristes étrangères sont supérieures d’environ 20% à celles des clientèles françaises.

Tandis que les clientèles lointaines ont été totalement absentes, les Belges, les Allemands, les Néerlandais et les Suisses ont permis d’amortir la perte en période estivale (« seulement » - 15 à - 20%), notamment grâce aux bons résultats du camping-car.

En revanche, la très forte baisse des clientèles britanniques (-50% en été) a un fort impact dans ces mauvais résultats.

Le saviez-vous ?
  • La part des clientèles étrangères passe de 36% à 25% des nuitées totales,
     
  • 35 millions, c’est le nombre de nuitées étrangères perdues en 2020 en Occitanie,
     
  • Cette baisse de nuitées des clientèles étrangères représente 72% de la baisse totale des nuitées.

Des chutes historiques pour tous les pays

Un début d’année prometteur pour la fréquentation des principales clientèles européennes, stoppé en mars par le confinement.

Le zoom sur les évolutions de nuitées mensuelles des étrangers montre un impact plus durable de la perte de fréquentation auprès des clientèles anglo-saxonnes, italiennes et allemandes.

Les autres nationalités montrent des évolutions plus contrastées, notamment autour de la période estivale.

- 84,3% de nuitées étrangères à Lourdes !

  • Lourdes est la destination la plus touchée de France par la crise.
     
  • La situation s’explique par sa dépendance aux nuitées touristiques étrangères : à partir du mois d’avril, les nuitées enregistrées par les clientèles étrangères sont en recul de 72 à 95%.
     
  • La clientèle française n’a pas compensé cette forte chute.