L’ADEME imagine quatre scénarios possibles vers la neutralité carbone

08 Avr 2022

Station balnéaire de Port-Barcarès© Valentin Pacaut - The Explorers En partenariat avec le CRTL Occitanie et Atout France

Après deux années de travaux menés par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la maîtrise de l'énergie), quatre chemins « types » ont été présentées lors des 30 ans de l’ADEME, le 8 mars dernier, pour conduire la France vers la neutralité carbone. Avec près de 200 acteurs, cette rencontre a permis de prendre connaissance de ces scénarios, qui permettent de mieux anticiper l’avenir. Le CRTL, qui travaille aux côtés de l’ADEME Occitanie au travers d’une convention de partenariat a d’ailleurs pu y témoigner de l’appui de l’ADEME sur la stratégie de tourisme durable en région.

Éclairer les décisions à prendre dans les années à venir

Engagée à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, la France se doit d’agir. Les quatre scénarios identifiés peuvent permettre d’aiguiller cette transition. Ils abordent des leviers d’action, les difficultés qui peuvent être rencontrées et les risques encourus. Ces quatre chemins de neutralité carbone sont mis en regard d’un scénario tendanciel s’inscrivant dans la prolongation des tendances actuelles à 2050.

4 propositions réfléchies entre ADEME et partenaires

Cet ouvrage est le résultat d’un travail de plus de deux ans mené par l’ADEME, en interaction avec des partenaires extérieurs, afin d’éclairer les décisions à prendre dans les années à venir. Le but n’est pas de proposer un projet politique ni « la » bonne trajectoire, mais de rassembler des éléments de connaissances techniques, économiques et environnementales afin de faire prendre conscience des implications des choix sociétaux et techniques qu’entraîneront les chemins qui seront choisis.

Voir le rapport détaillé sur le site de l'ADEME

Arc-en-ciel @Philip Steury-iStock

Les 4 scénarios de l'ADEME

  1. Le premier scénario « Génération frugale », mise sur la sobriété (“ou modèle de Pierre Rabhi”) avec la mobilisation seulement des puits de carbone biologiques pour atteindre la neutralité carbone. Pour rappel, un puit de carbone permet de stocker le CO2 présent dans l’atmosphère.
  2. Le deuxième scénario « Coopérations territoriales », mise sur une sobriété dite « acceptable » en s’appuyant sur des outils de concertation et une économie de partage.
  3. Le troisième scénario « Technologies vertes », mise sur la coopération de trois grands piliers : le numérique, les énergies renouvelables et la construction neuve.
  4. Le quatrième scénario « Pari réparateur », mise sur le développement à grande échelle de technologies comme c’est le cas aujourd’hui, afin de capter le CO2 émis en excès dans l’atmosphère.

Votre contact au CRTL

sophie.pirkin@crtoccitanie.fr