Votre communication responsable

Comment rendre votre communication plus durable et engagée ?

Contexte

Les acteurs du tourisme sont, en soi, des organismes qui ont un fort enjeu de communication. De ce fait, ils ont un rôle majeur à jouer dans la réduction de leurs impacts (directs ou induits) lors de leur communication, mais aussi dans les messages qu’ils portent pour changer les mentalités.  

Selon l’ADEME, une communication responsable correspond à la mise en œuvre de l’éco-conception des outils et des actions de la communication au sein de la structure. Une communication responsable se doit de limiter les impacts sur l’environnement en :  

  • responsabilisant les destinataires du message,
  • valorisant les engagements de votre structure et son image,
  • ayant un discours cohérent avec ses activités de communication,
  • évitant le greenwashing.

Pour changer les mentalités et les comportements en matière de tourisme durable, il est primordial de porter des messages forts et positifs permettant de fédérer les acteurs et de mobiliser largement les voyageurs.  

Groupe de travail, réunion séminaire, ordinateurs, communication iStock-916346734©metamorworks - CRTL Occitanie

©Metamorworks - CRTL Occitanie

Aide

Afin de vous accompagner, le CRTL Occitanie propose une formation sur la communication responsable (à destination des Offices de Tourisme).

Comment s'engager ?

1/ Sensibiliser à des nouveaux comportements

Saturation de certains sites touristiques, nuisances sonores, présence de déchets, comportements irrespectueux des populations locales... Le tourisme peut engendrer, sur certains territoires, dégradations, atteintes à l’environnement et mécontentement de la population. Il est donc important de sensibiliser et engager en faisant preuve de pédagogie auprès des voyageurs par une communication dite « engageante ». Pour cela, il vous faut bien définir vos cibles et les messages de votre communication.   

  • pour vos collaborateurs : le message doit confirmer que votre structure est engagée, mais aussi donne du sens au travail (apprentissage de nouveautés, progression, place de chacun, etc.),
  • pour votre clientèle : le message doit confirmer qu’il a fait le bon choix en venant chez vous mais lui donner les clés.

Pour vous aider, le CRTL Occitanie a construit des outils pour les Offices de Tourisme et pour les hébergeurs :

Le CRTL a mis également en place une stratégie de communcation engageante sur son site grand public : 

 

2/ Favoriser l’éco-conception   

 

  • Pour vos supports papier 

Une logique de “juste nécessaire” et de sobriété s’impose pour l’édition : plus un document à une durée de vie longue, plus il est judicieux de l’imprimer. A l’inverse, il est préférable de valoriser le numérique pour une production éphémère.  

 

  • Pour vos supports digitaux 

Le numérique est responsable de 3,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et la forte augmentation des usages laisse présager un doublement de cette empreinte carbone d'ici 2025. (Source : ADEME 2022) 

Téléchargez le dossier de presse sur le numérique responsable

Il est indispensable d’analyser vos usages des nouvelles technologiques pour mesurer leur impact environnemental et sociétal.  
Le CRTL Occitanie propose des actions concrètes et faciles pour réduire votre pollution numérique.

 

  • Pour vos produits dérivés et "goodies"   

Les cadeaux-souvenirs font partie intégrante de l’image d’un territoire qu’on emporte chez soi après une visite. Leur conception n’est pas anodine. Aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives qui permettent de proposer des goodies promotionnels éco-responsables.   
Pour en savoir plus, consultez la page « Achats et boutique responsable »

 

  • Pour vos éco-événements

Tout événement, quelle que soit sa taille, qu’il soit culturel, sportif, ou autre, est concerné par la réduction de ses impacts environnementaux.

Le CRTL Occitanie a édité un guide qui s'adresse à tous les organisateurs d'événements.

En savoir + 

 

 

3/ Être transparent avec sa clientèle  

Communiquer responsable, c’est communiquer sur vos actions menées et les résultats obtenus.  

 

3.1. Avec des données claires, précises et transparentes

Par exemple :   

 

3.2. En évitant le « greenwashing » 

Vous êtes sur le point de réaliser une campagne de communication afin de valoriser la démarche développement durable de votre organisation ? Testez-vous avec l'outil anti greenwashing de l'ADEME.

Que dit la loi ?  

Depuis le 1er janvier 2023, en France il n'est plus possible de mettre en avant la neutralité carbone d'un produit sans prouver que la démarche pour l’estimer est rigoureuse, transparente et sincère. Cette mesure, une des plus emblématiques de la loi Climat et résilience du 22 août 2021, issue des débats de la Convention citoyenne pour le Climat, vise à limiter les pratiques de greenwashing (ou écoblanchiment). Grâce à cette loi, le greenwashing est officiellement reconnu par le code de la consommation comme une pratique commerciale trompeuse

En savoir plus :
Article sur le greenwashing dans Linfodurable
Article sur la loi climat dans Tourmag

Pour passer à l'acte

  • Optez pour un site internet qui favorise l'inclusion numérique. Exemple avec le site internet de l’Aubrac qui propose d’activer un « éco-mode » mais aussi une meilleure accessibilité pour les personnes handicapées.
  • Engagez-vous dans le Label LUCIE, qui montre votre démarche de progrès interne.

Autres sources utiles